Vous êtes ici :   Accueil



Le n°354 du "36000 communes" est paru.
Vous pourrez le télécharger dès le mois prochain dans les archives.


Le n°353 du "36000 communes" est disponible en ligne.
Cliquez sur l'image ou consulter les archives.


Le n°352 du "36000 communes" est disponible en ligne.
Cliquez sur l'image ou consulter les archives.


Le n°351 du "36000 communes" est disponible en ligne.
Cliquez sur l'image ou consulter les archives.


Le n°350 du "36000 communes" est disponible en ligne.
Cliquez sur l'image ou consulter les archives.

DOSSIER
En attendant la DGF

La DGF du bloc communal et son évolution posent au moins deux problèmes de natures sensiblement différentes : l’évolution du montant de cette dotation et son mode de répartition, lequel conjugue deux défauts, l’illisibilité et l’iniquité qui se traduit à son tour d’une double manière : inégalité de traitement entre communes en fonction de leur taille, inégalité entre communes de même taille. Le caractère très spectaculaire de cette dernière ne doit pas faire oublier l’essentiel : la moyenne de la DGF réellement perçue par habitant, à une distorsion près tenant aux particularités de la strate des moins de 500 habitants, augmente régulièrement avec la taille des communes. Mais comme c’est le problème politique et financier le plus difficile à résoudre, rien d’étonnant à ce que les gouvernements et leurs fidèles soutiens parlementaires essaient de le faire oublier, quitte à mélanger un peu tout.

Retrouvez la suite de l’article ici

Communiqués de presse

12 avril - EMMANUEL MACRON ET LA RURALITÉ
Toujours rien à l’horizon
lire la suite
26 mars - RÉSOLUTION FINALE
Pour une intercommunalité choisie au service de la démocratie et des territoires
lire la suite
1er mars - RETRAIT DES PRÉENSEIGNES
L'AMRF soutient l'opération "S'afficher, c'est exister"
lire la suite
9 février - ACCÈS AUX SOINS
Enfin une mobilisation générale et une détermination à agir
lire la suite
31 janvier - EAU et ASSAINISSEMENT
Entre enfumage et mépris confirmé pour la liberté communale
lire la suite

Edito de Vanik Berberian, président de l'AMRF

- Avril 2018 -

 

Résilience


Inutile de se voiler la face, la France rurale du 19e siècle n’est plus. C’est une évidence. Celle du 20e siècle s’estompe jour après jour, autre évidence. Or de manière presque subliminale, certains restent attachés à des notions caractéristiques de ces époques passées. Cette nostalgie, parfois sympathique, est une entrave au développement. Une forme d’inertie finalement bien utile à l’État qui n’a jamais considéré la ruralité comme un véritable potentiel, laissant la plus grande partie du territoire dans une sorte de zone blanche. Cela explique que les lois en faveur de l’aménagement du territoire ont toujours été déséquilibrées, donnant la primauté aux espaces urbains. Mêmes remarques avec les lois relatives à l’organisation administrative territoriale, qui s’évertuent à dépouiller la proximité. Que l’on ne nous fasse pas le mauvais procès « d’opposer urbain et rural », ou de renoncer aux racines, ce n’est pas le sujet. La question est plutôt de savoir si notre pays est capable de résilience et de changer son regard sur la ruralité. Le présent numéro de 36 000 communes... Lire la suite

Argumentaires : la ruralité en chiffres

Cliquez sur les images pour accéder au contenu détaillé

 

Les Maires ruraux en Assemblée générale

---

POUR UNE INTERCOMMUNALITÉ CHOISIE 

AU SERVICE DE LA DÉMOCRATIE ET DES TERRITOIRES

 

Les Maires ruraux de France réunis en Assemblée générale, à Lyon, le dimanche 11 mars 2018 ont adopté une résolution finale qui place le maire, l’habitant et la commune, au coeur des actions menées, à deux ans du renouvellement des conseils municipaux. Elle traite l’essentiel des sujets d’actualité au cœur des débats actuels.

 

Par ailleurs, 10 propositions pour une intercommunalité choisie et voulue sont aujourd’hui mises au débat. L’AMRF a saisi le Parlement et l’Exécutif de ces propositions fortes visant à redonner de la vigueur et à renforcer le principe de liberté communale. Après deux jours de débats, il ressort très clairement, que deux conceptions de l’intercommunalité s’affrontent. Celle qui y voit, à partir d’une réflexion partagée sur l’avenir, le vecteur d’une coopération solidaire, l’outil dans lequel la commune porte la pertinence de la proximité et la légitimité démocratique. Et l’autre, désincarnée, illustration d’une vision technocratique déformée, qui y voit ce qui à terme, devrait supplanter la commune. Les Maires ruraux sont viscéralement, obstinément, lucidement, attachés à la première.

A venir : une plateforme collaborative pour partager les initiatives locales 


 

Guide Le maire et l'école
La version actualisée est disponible !

Gratuit pour les adhérents


Accès à la version électronique (sans possibilité de téléchargement ou d'impression)



 

 


 

Découvrez la fresque "Ruralité" en partenariat avec l'INA

 

Et des reportages toujours d'actualités :
Le village, le maire
- De l'exode rural au désir de 
  campagne
- L'innovation en territoire 
  rural
- La culture et le monde rural
- Paysages et identité rurale

Cliquez sur l'image pour tout savoir sur ce service.

Pour commander des exemplaires,
contactez-nous !

Vous aussi, délibérez en faveur d'une Loi pour la commune et la ruralité !

Téléchargez le modèle de délibération.

 





Panneau Pocket

Une solution innovante pour communiquer avec vos concitoyens

Partenaire de l'AMRF

panneaupocket.com

 

 


Les cafés, un enjeu commercial pour la vie des villages

Téléchargez le guide France Boisson en cliquant sur l'image

 

 


Les voix de la Ruralité

A l’occasion des prochaines échéances électorales, 25 associations agissant sur les territoires ruraux ont décidé de porter les voix de la ruralité dans le débat public. A télécharger ici

 

Parrain : Alexandre Jardin

Lire son Appel de Lectures Communes


FÊTE DU LIVRE EN MILIEU RURAL

Vous avez un événement à proposer ?

Inscrivez votre commune

Vos contacts par départements

 


 

Association des Maires Ruraux de France

52, avenue Maréchal Foch - 69006 LYON
téléphone : 04 37 43 39 80 / fax : 04 37 23 59 87 / Envoyer un message