Vous êtes ici :   Presse > Communiqués
21

LES MAIRES RURAUX, CANDIDATS DÉTERMINÉS ET GRANDS ÉLECTEURS EXIGEANTS

Dimanche 24 septembre aura lieu le renouvellement d’une moitié des sièges de sénateurs. Cette élection se déroulera dans un contexte préoccupant pour le monde rural.

Des signaux attestent d’une action locale volontaire de la part de plus en plus de ruraux, dont les élus. Les mutations du monde rural s’imposent désormais à tous. Mais, les réponses aux besoins du monde rural (emplois, santé, mobilités,…) des gouvernements successifs ; les votes au Parlement de lois « mal fagotées » et inspirées par une logique de concentration des décisions et des moyens, sont à rebours.

Les élus ne croient plus aux promesses. Ils veulent des engagements et des bilans d'activités avec des parlementaires devant rendre des comptes. L'époque a changé depuis les dernières élections... rien ne sera plus comme avant. C’est le sens de l’action menée sur le lieu du scrutin dimanche prochain, par plusieurs associations départementales de notre réseau pour interpeller l’opinion publique et l’Etat de l’urgence à changer de regard sur le monde rural et déployer l’énergie mise au service des métropoles. Le but n’est ni d’empêcher, ni de perturber l’organisation des élections sénatoriales mais d’interpeller et de demander une vraie loi de programmation sur la ruralité.

C’est le travail que nous entamerons dès l’ouverture de la session parlementaire.

La question de l'avenir de la commune rurale est la priorité des priorités. C’est le sens du travail de notre Congrès qui s’ouvre le 29 septembre, à Poullan-sur-Mer (Finistère), autour de « La commune, territoire de France ».

D’autres maires, nombreux, ont choisi le combat plus direct en se présentant devant vous. J’ai apporté mon soutien personnel à plusieurs et souhaite à tous pleine réussite. Ils ont sincèrement à cœur de défendre les territoires ruraux et de les représenter. La diversité des références des candidats à tel ou tel parti n'entre pas en considération. L’essentiel est ailleurs que dans les considérants de l’ancien monde des partis politiques dont les ruraux n’ont cure. Fidèles aux principes de l’Association, les maires ruraux privilégient l’engagement et la connaissance fine de la réalité et des besoins des communes. Leur solide expérience acquise au fil du temps et leur personnalité feront d’eux des sénatrices et des sénateurs dont nos communes et territoires ruraux ont grand besoin. Aujourd’hui plus que jamais.

 Vanik BERBERIAN
Président des maires ruraux de France

Cliquez pour accéder au contenu


L'Association des Maires Ruraux de France fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques. L'AMRF est un représentant incontournable du monde rural auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.