Vous êtes ici :   Nous connaître > Question à...
21

Question à Jean-Paul Carteret : En quoi consistent les propositions de l’AMRF en faveur d’une continuité éducative ?

L’Association des Maires Ruraux de France milite en faveur de la mise en oeuvre d’une politique éducative ambitieuse, qui assure l’égal accès des citoyens à l’école de la République, tout en répondant aux enjeux d’un aménagement du territoire équilibré, tenant compte des spécificités du monde rural, de ses écoles et de ses publics.

Dans cette optique, l’AMRF suggère un changement de paradigme dans la manière d’appréhender le temps de l’enfant. Il s’agit de porter un discours plus global sur le temps de vie de l’enfant au sein du village, en reconnaissant le rôle pilier de l’école comme levier structurant d’un territoire. Il apparait nécessaire de proposer des « passerelles » entre le temps scolaire et le temps périscolaire, qui permette une vraie coordination entre la vie de l’enfant à l’école et sa vie à l’extérieure.

Pour prendre en compte l’enfant dans sa vie globale et, par conséquent, permettre une continuité éducative entre scolaire et périscolaire, les Maires Ruraux de France font deux propositions :

- Que le responsable du périscolaire ou, à défaut, un représentant soit membre de droit du Conseil d’école (avec ou sans droit de vote). Concrètement, cela passerait par une modification de l’article D411-1 du Code de l’Éducation, qui définit la composition du Conseil d’école.

- Que, dans les territoires ruraux, le directeur d’école bénéficie - au minimum - d’une demi-journée tous les quinze jours (les mois d’école) consacrée spécifiquement au travail sur le Projet éducatif de territoire. Mené en partenariat avec le directeur (ou la directrice) du périscolaire, ce temps serait dédié à l’évaluation et à l’adaptation du projet Éducatif de Territoire (Que la semaine soit de 4 jours ou de 4,5 jours d’école).

 

Ces propositions feront l’objet d’une diffusion auprès du Ministre de l’Éducation nationale et des membres de la Commission Éducation du Sénat et de l’Assemblée nationale.